Aller au contenu

Apportez ces salles pleines à craquer

Pour la première fois depuis près d'un an, j'ai de nouveau envie d'aller au théâtre. J'ai hâte, bientôt, que les théâtres soient à nouveau pleins. C'est grâce au bulletin d'information de ce site que j'ai reçu dans ma boîte aux lettres hier.

Jusqu'à présent, je ne me réjouissais pas de retourner dans un théâtre plein à craquer. Peur du virus, trop de gens ensemble, trop peu de distance, trop peu d'espace pour les jambes, de la toux et du toussotement.

Mais dans sa lettre d'information, Wijbrand Schaap esquisse un avenir qui a fait resplendir le soleil (de théâtre) pour moi. Il fait ses adieux aux vieux théâtres et accueille favorablement les concerts de petite envergure, de préférence en plein air. 'Le centre de gravité de la saison se déplace définitivement vers l'été et les concerts et représentations en salle commenceront à se dérouler dans un cadre plus proche de celui d'un salon.'

gimEn même temps, mes craintes concernant les salles pleines se sont dissipées.

Les nobles français battus et poudrés

Ce n'est pas que je sois d'accord avec Schaap. Je pense que les gens préféreront toujours aller au théâtre en automne, en hiver et au début du printemps. Tout simplement parce qu'il n'y a rien à faire dehors à ce moment-là. Pas de balade à vélo, de promenade ou de travail agréable dans le jardin. Et aller au théâtre dans le noir a tout simplement quelque chose de magique.

J'ai aussi des doutes sur le cadre "de salon". C'est peut-être la formulation, mais je m'imagine des nobles français époussetés et poudrés en train de faire une danse raide.

Le luxe que je connais déjà au cinéma

Mon théâtre bondé - alors qu'il fait nuit dehors - a l'air très différent, mais en même temps, il rompt radicalement avec le passé. À cet égard, Schaap est sur la bonne voie. Le manque d'espace pour les jambes, le fait de traîner pour atteindre ton siège grinçant et les files d'attente pour la boisson de l'entracte sont définitivement révolus.

Dans le théâtre du futur, je m'adosse confortablement à mon fauteuil, tandis que sur scène les acteurs, actrices et/ou musiciens se dépensent sans compter. Je bois une gorgée de ma boisson posée à côté de mon large accoudoir et j'appuie sur le bouton pour remonter légèrement mes jambes et m'asseoir un peu plus confortablement.

Aller au théâtre devient la nouvelle expérience cinématographique. Je profite de la représentation théâtrale ou du concert classique avec le luxe que je connais déjà au cinéma.

Grâce à mon certificat de contrôle et à une excellente ventilation, le virus reste à l'extérieur. De toute façon, quiconque tousse ou tousse est discrètement expulsé de la salle.

Des salles de cinéma pleines : je suis tout à fait d'accord. Il faut juste attendre un peu avant que les portes puissent s'ouvrir et que les théâtres soient réaménagés. Les spectacles pourront alors reprendre.

J'apprécie cet article !

Tu es satisfait de cette histoire ? Montrez votre appréciation en faisant une petite contribution ! C'est ainsi que tu aideras à maintenir en vie le journalisme culturel indépendant. (Si tu ne vois pas de bouton ci-dessous, utilise ce lien : don!)

Faire un don en douceur
Faire un don

Pourquoi faire un don ?

Nous sommes convaincus qu'un bon journalisme d'investigation et des informations de fond expertes sont essentiels pour un secteur culturel sain. Il n'y a pas toujours l'espace et le temps pour cela. Culture Press veut fournir cet espace et ce temps, et les rendre accessibles à tous GRATUITEMENT ! Que tu sois riche ou pauvre. Merci à dons Grâce à des lecteurs comme toi, nous pouvons continuer à exister. C'est ainsi que Culture Press existe depuis 2009 !

Tu peux aussi Devenir membreEt transforme ton don unique en un soutien durable !

Wijbrand Schaap

Journaliste culturel depuis 1996. A travaillé comme critique de théâtre, chroniqueur et reporter pour Algemeen Dagblad, Utrechts Nieuwsblad, Rotterdams Dagblad, Parool et des journaux régionaux par l'intermédiaire d'Associated Press Services. Interviews pour TheaterMaker, Theatererkrant Magazine, Ons Erfdeel, Boekman. Auteur de podcasts, il aime expérimenter les nouveaux médias. Culture Press est l'enfant que j'ai mis au monde en 2009. Partenaire de vie de Suzanne Brink Colocataire d'Edje, Fonzie et Rufus. Cherche et trouve-moi sur Mastodon.Voir les messages de l'auteur

Adhésion privée (mois)
5 / Maand
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Propre compte mastodonte
Accès à nos archives
Petite adhésion (mois)
18 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est inférieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Publie toi-même des communiqués de presse
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Adhésion importante (mois)
36 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est supérieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Partager les communiqués de presse avec notre public
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Bulletin d'information Premium (substack)
5 abonnements d'essai
Tous nos podcasts

Les paiements sont effectués via iDeal, Paypal, carte de crédit, Bancontact ou prélèvement automatique. Si tu préfères payer manuellement, sur la base d'une facture établie à l'avance, nous facturons des frais administratifs de 10€

*Uniquement pour l'adhésion annuelle ou après 12 paiements mensuels

fr_FRFrançais