Aller au contenu

Satie au supermarché

Dans les années 1970, Reinbert de Leeuw a pris d'assaut les palmarès populaires avec des enregistrements de la musique pour piano de jeunesse d'Erik Satie. Avec ses interprétations ultra rares de pièces telles que Gnossiennes et Gymnopédies juste le bon accord. Les albums se sont vendus comme des petits pains et ont été récompensés par des disques d'or et de platine. Deux décennies plus tard, il les a enregistrés à nouveau et cette saison, il repart en tournée dans le pays. Ce soir, 28 octobre, il joue au La maison de la musique à l'IJPlus tard dans la saison, il rend visite à une autre personne. GroningueNijmegen et Leiden.

La musique de Satie a été mieux connue dans les années 1960 grâce aux enregistrements du pianiste italo-français Aldo Ciccolini. Les compositions contraires de Satie et son attitude idiosyncrasique à l'égard de la vie résonnaient étroitement avec la mentalité anti-autoritaire de la génération contestataire. De plus, ses notes simples et ses commentaires enjoués constituaient un contrepoint bienvenu au sérieux mortel d'avant-gardistes tels que Pierre Boulez et Karlheinz Stockhausen.

Reinbert de Leeuw (Beeld en Geluid archive)
Reinbert de Leeuw (Beeld en Geluid archive)

Bientôt, des Néerlandais se mettent eux aussi à promouvoir l'œuvre de Satie, comme le pianiste Polo de Haas, la chanteuse Henriëtte Klautz, l'artiste Chaim Levano et le biologiste-écrivain Dick Hillenius. Reinbert de Leeuw ne tarde pas non plus à se lancer dans la bataille, étourdissant amis et ennemis en prenant l'indication "très lent" au pied de la lettre : ses représentations durent parfois deux fois plus longtemps que celles d'autres pianistes.

Les interprétations extrêmement lentes de De Leeuw ont attiré l'attention de Koert Stuyf et Ellen Edinoff, qui se sont fait un nom avec une sorte d'"anti-danse" à la Merce Cunningham. Au début des années 1970, Stuyf conçoit plusieurs chorégraphies sur des musiques de Satie, avec Reinbert de Leeuw au piano. Lors d'un concert en 1972, il est même hissé, piano à queue et tout, sur la crête du Théâtre Carré, où il est assisté par des lumières de vélo. Un an plus tard, il joue dans Seesaw les Trois SarabandesEdinoff se déplace lentement et péniblement d'un côté à l'autre d'une planche bancale. Le public est à bout de souffle.

Koert Stuyf et Ellen Edinoff (Archives du journal du théâtre)
Koert Stuyf et Ellen Edinoff (Archives du journal du théâtre)

Le Lion a dit en Reinbert de Leeuw, homme ou mélodieKoert a trouvé une combinaison parfaite avec la musique. Il s'est concentré sur quelque chose de très petit mais avec une profondeur énorme et Ellen avait un talent tellement fou qu'il en est résulté quelque chose de magique.' Les représentations très médiatisées ont mis la popularité de Satie sur la voie rapide. Un critique écrit dans Le ParoolIl n'y a pas d'autre solution que d'enregistrer le jeu de Satie par Reinbert de Leeuw : 'La façon dont Satie a été joué par Reinbert de Leeuw, je voudrais en avoir un enregistrement'.

Le journaliste est à ses ordres. Peu de temps après son soupir, le label Harlekijn, tout juste fondé par l'artiste de cabaret Herman van Veen, lance une série de trois disques au titre tout aussi simple et efficace. Satie, les premières œuvres pour piano. Le premier album sort en octobre 1975 et comprend Gnossiennes et Danses gothiques. En quelques semaines, des milliers d'exemplaires sont vendus. L'album est également joué sur la station pop Hilversum 3 deux mois plus tard lors du détournement du train des Moluques près de Wijster.

arlequin

Après cela, la musique de Satie devient presque incontournable. Les disques de Reinbert sont joués dans les salons de coiffure, les saunas, les salons de massage et même les supermarchés ; ils sont également fréquemment utilisés dans les documentaires télévisés. Les notes de Satie se transforment ainsi en "musique d'ameublement", une musique qui ne s'impose pas mais qui est, pour ainsi dire, perçue inconsciemment.

D'ailleurs, tout le monde n'est pas impressionné par le jeu méditatif de De Leeuw. Par exemple, son collègue pianiste Ton Hartsuiker des "interprétations oraculaires" et s'agace de la "glorification de Satie". Le journaliste Jan Blokker dénonce également le caractère impérieux de l'engouement pour Satie. 'Pas dès que Reinbert de Leeuw a mis Satie sur disque ou que le monde saisit sa chance. Satie, monsieur, c'est tout. Les disques, les livres, les articles, la télévision, la radio et tout le reste. Ce qui est désagréable là-dedans, c'est la servilité, le fait de ne pas réfléchir, de suivre bêtement et surtout l'accoutumance rapide'.

Hartsuiker et Blokker se sont révélés être des appeleurs dans le désert. Le combo Reinbert-Satie fait toujours salle comble en 2015.

Le mercredi 4 novembre, je dédie Panorama du Lion XIII sur le Concertzender entièrement à Satie.
En 2013, j'ai interviewé Reinbert de Leeuw au sujet de Satie pour VPRO Radio 4. La conversation a été filmée par Aad van Nieuwkerk : 

Thea Derks

Thea Derks a étudié l'anglais et la musicologie. En 1996, elle a terminé ses études de musicologie cum laude à l'université d'Amsterdam. Elle s'est spécialisée dans la musique contemporaine et a publié en 2014 la biographie 'Reinbert de Leeuw : man or melody', saluée par la critique. Quatre ans plus tard, elle a terminé 'Un bœuf sur le toit : la musique moderne dans le vogevlucht', qui s'adresse surtout aux profanes intéressés. Tu peux l'acheter ici : https://www.boekenbestellen.nl/boek/een-os-op-het-dak/9789012345675 En 2020, la 3e édition du Reinbertbio est parue,avec 2 chapitres supplémentaires décrivant la période 2014-2020. Ceux-ci sont également parus séparément sous le titre Final Chord.Voir les messages de l'auteur

Petites adhésions
175€ / 12 Maanden
Surtout pour les organisations dont le chiffre d'affaires ou la subvention est inférieur à 250 000 par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
5 abonnements d'essai à la lettre d'information
Tous nos podcasts
Donne ton avis sur nos politiques
Connaître les finances de l'entreprise
Archives exclusives
Publie toi-même des communiqués de presse
Propre compte mastodonte sur notre instance
Nombreux membres
360€ / Jaar
Voor culturele organisaties
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
10 abonnements d'essai à la lettre d'information
Tous nos podcasts
Participe
Connaître les finances de l'entreprise
Archives exclusives
Publie toi-même des communiqués de presse
Propre compte mastodonte sur notre instance
Collaboration
Adhésion privée
50€ / Jaar
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Donne ton avis sur nos politiques
Connaître les finances de l'entreprise
Archives exclusives
Propre compte mastodonte sur notre instance
fr_FRFrançais