Aller au contenu

Les festivals d'animation d'Amsterdam et d'Utrecht unissent leurs forces et deviennent KABOOM

Le nouveau festival d'animation lancé le 9 novembre a un nom qui claque : KABOOM. Une fête pour les amoureux (et qui ne l'est pas) de l'animation sous toutes ses formes. D'abord du 9 au 12 novembre à Utrecht avec un programme pour les enfants et la famille, puis du 13 au 17 novembre à Amsterdam pour les spectateurs adultes.

Mais attends. Nous avions déjà deux festivals d'animation, n'est-ce pas ? C'est vrai, mais ils ont maintenant uni leurs forces. C'est un peu comme ça :

Fusion

Il y a d'abord eu, bien sûr, le Holland Animation Film Festival (HAFF), fondé en 1985 et basé à Utrecht. En 2007, il a été rejoint par le festival d'animation KLIK ! d'Amsterdam, dont le programme se chevauche fortement. En 2018, un conflit est apparu au HAFF au sujet de sa direction, entraînant la démission du directeur Gerben Schermer et l'annulation de l'édition 2018. Comment devait-il se poursuivre ?

HAFF a approché KLIK ! et après une année de discussions approfondies, les deux organisations sont arrivées à la conclusion qu'elles se complétaient bien. C'est donc une bonne chose d'unir nos forces à l'avenir, déclare Maxi Meissner, contact presse. Le résultat est le suivant KABOOMLe projet est organisé comme un projet commun avec un personnel composé en partie de vétérans et en partie de nouvelles personnes. Pendant ce temps, en coulisses, on travaille à une véritable fusion des deux organisations.

Earthman et la Corée du Sud

Comme ses deux prédécesseurs, KABOOM offre un large aperçu de l'état contemporain de l'animation, de l'expérimental aux films destinés à un large public. Ces derniers ne doivent pas nécessairement être des premières, mais si le dernier Toy Story manque à l'appel, c'est parce qu'il n'y a pas de collaboration avec Disney-Pixar cette année. Cela est d'ailleurs largement compensé par l'accent mis sur le studio britannique Aardman (pensez à Wallace & Gromit). Une autre particularité est le travail de la Corée du Sud, que l'on voit rarement ici.

L'accent est mis sur les courts métrages, d'une variété étonnante et provenant d'un large éventail de pays. C'est là que se trouve le cœur de l'organisation. L'élargissement de l'offre pour les enfants et la famille, qui s'étend à toute la ville d'Utrecht, est relativement nouveau. Non seulement des films, mais aussi des ateliers et des activités avec des partenaires locaux. À Amsterdam, l'accent est mis sur l'offre destinée au public adulte et aux professionnels.

La journée de l'industrie qui se tiendra à Utrecht le 12 novembre réunira des cinéastes, des distributeurs, des programmateurs de festivals et d'autres professionnels. KABOOM espère ainsi contribuer au développement du monde de l'animation.

Il y a des compétitions pour les films d'animation longs et courts, les films d'étudiants, les courts métrages néerlandais, les films de commande, les courts métrages pour enfants et la réalité virtuelle.

100 ans d'animation néerlandaise

L'un des programmes thématiques porte sur les 100 ans de l'animation néerlandaise. En fait, 101 ans, car le film le plus ancien présenté est Une aventure dans le ciel de 1918. En outre, cette revue offre d'agréables retrouvailles avec plusieurs merveilleux classiques mineurs, dont le film primé aux Oscars en 2001. Père et fille Par Michaël Dudok de Wit.

Atelier Paradis peint à la main avec Steven Woloshen (photo : KABOOM)

L'offre en matière de réalité virtuelle et de réalité augmentée a été considérablement élargie par rapport aux années précédentes. L'une des performances de Meissner est Combattre. Dans ce spectacle interactif en direct avec réalité augmentée, les animations prennent vie grâce à un véritable pratiquant d'arts martiaux. Un autre conseil Paradis peint à la mainL'atelier de Steven Woloshen qui t'apprend à peindre une animation directement sur la pellicule. Que l'on puisse encore en faire l'expérience à l'ère du numérique ! Pour les jeunes visiteurs, Kinepolis Utrecht propose un large éventail d'activités à faire soi-même, sous le titre Station d'exploration.

Si votre serviteur peut aussi donner un conseil, ce n'est pas seulement la possibilité de se gaver avec tous les épisodes de Non faitmais aussi, par exemple, les courts métrages conçus à l'origine Expédition d'intermission (les touristes luttent contre l'abandon de la routine) de Wiep Teeuwisse et le presque abstrait Débit par Adriaan Lokman. Le long métrage d'animation français primé à plusieurs reprises au niveau international. J'ai perdu mon corps Tristement absente de KABOOM, mais il y a la primée d'Annecy. L'éloignementL'histoire d'un garçon, d'une moto et d'un petit oiseau. Par Gints Zilbalodis de Lettonie. Voir !

Bon à savoir Bon à savoir

KABOOM Utrecht aura lieu du 9 au 12 novembre dans différents lieux. KABOOM Amsterdam du 13 au 17 novembre autour du terrain de la Westergasfabriek. Site Internet : KABOOM

Leo Bankersen

Leo Bankersen écrit sur le cinéma depuis Chinatown et La nuit des morts-vivants. A longtemps travaillé en tant que journaliste cinématographique indépendant pour le GPD. Il est aujourd'hui, entre autres, l'un des collaborateurs réguliers de De Filmkrant. Aime rompre une lance pour les films pour enfants, les documentaires et les films de pays non occidentaux. Autres spécialités : les questions numériques et l'éducation cinématographique.Voir les messages de l'auteur

Adhésion privée (mois)
5€ / Maand
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Propre compte mastodonte
Accès à nos archives
Petite adhésion (mois)
18€ / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est inférieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Publie toi-même des communiqués de presse
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Adhésion importante (mois)
36€ / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est supérieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Partager les communiqués de presse avec notre public
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Bulletin d'information Premium (substack)
5 abonnements d'essai
Tous nos podcasts

Les paiements sont effectués via iDeal, Paypal, carte de crédit, Bancontact ou prélèvement automatique. Si tu préfères payer manuellement, sur la base d'une facture établie à l'avance, nous facturons des frais administratifs de 10€

*Uniquement pour l'adhésion annuelle ou après 12 paiements mensuels

fr_FRFrançais