Aller au contenu

Une merde de chien après une critique négative de la pièce de NDT "Dans les montagnes hollandaises". NDT : "agir est contraire à nos valeurs"

'Dans "Dans les montagnes néerlandaises", la nouvelle soirée de ballet de Marco Goecke avec le virtuose Nederlands Dans Theater de La Haye, le public est tour à tour rendu fou et tué par l'ennui.' Dixit Wiebke Hüster, critique de danse du Frankfürter Algemeine, l'un des plus grands journaux allemands de qualité. La critique n'a pas eu un bon mot à dire sur la première, jeudi dernier, à La Haye. 

Marco Goecke, le chorégraphe de cette pièce de danse, n'a pas été amusé. Lors d'une première ultérieure, à Hanovre, deux jours après la première néerlandaise, il a attendu la spectatrice de la danse dans le foyer avec un sac de merde de chien dans les mains, qu'il lui a étalé au visage après plusieurs jurons. 

Nouvelle escalade

Après le coup de poing au visage que le journaliste du Volkskrant Hein Janssen a pu recevoir d'un acteur offensé, l'action de Goecke est une escalade. D'autant plus qu'il s'agit d'une action préméditée. Après tout, l'incident a eu lieu pendant l'entracte de la représentation, de sorte que l'auteur a dû cacher le sac de caca dans sa queue de pie pendant toute la première moitié de la soirée. 

Le La Frankfurter Algemeine prend l'affaire à bras le corps. Les excuses de la direction de l'opéra de Hanovre ne suffisent pas. Le journal précise : "Nous prenons très au sérieux le rabaissement et l'humiliation délibérés résultant de l'attaque grondeuse préparée. Elle témoigne de l'image fatale de soi d'une personnalité occupant un poste au sein d'un conseil d'administration largement subventionné, qui se croit au-dessus de tout jugement critique et qui, en cas de doute, peut prouver qu'elle a raison en recourant à la violence. À une époque où la sensibilité et la vigilance sont proclamées à tous les niveaux dans le monde de l'art, il s'agit là d'une perfusion extraordinaire."

Comportement transfrontalier

La question soulevée par l'article est en effet pertinente. À une époque où la conduite des cadres du secteur culturel est assez souvent scrutée à la loupe, on peut se demander comment Goecke gère la dissidence dans son travail quotidien. Apporte-t-il un sac de caca à chaque répétition pour les danseurs récalcitrants ?

Le journal affirme également que l'escalade du comportement de ce leader de la danse s'inscrit dans un schéma où les critiques sont traités de façon de plus en plus agressive par les acteurs et les metteurs en scène. Il s'agit d'attaques contre la liberté de la presse.

Entre-temps, l'Opéra de Hanovre a révélé que l'action de Goecke affectera peut-être sa nomination en tant que directeur artistique du prestigieux théâtre.

Le théâtre de danse néerlandais réagit avec stupeur. Dans un communiqué, la directrice artistique Emily Molnar déclare :

"Nous avons appris l'incident qui s'est déroulé dans le foyer du théâtre d'État de Hanovre le week-end dernier entre le directeur du ballet Marco Goecke et un critique du Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

Marco Goecke est un chorégraphe associé apprécié du NDT avec lequel nous avons plaisir à travailler depuis de nombreuses années, ce qui a donné lieu à de magnifiques créations de danse.

Nous regrettons profondément que cet incident ait eu lieu, au cours duquel Marco Goecke a violé son intégrité personnelle. Cette action est contraire aux valeurs qui nous guident dans toutes nos collaborations."

J'apprécie cet article !

Tu es satisfait de cette histoire ? Montrez votre appréciation en faisant une petite contribution ! C'est ainsi que tu aideras à maintenir en vie le journalisme culturel indépendant. (Si tu ne vois pas de bouton ci-dessous, utilise ce lien : don!)

Faire un don en douceur
Faire un don

Pourquoi faire un don ?

Nous sommes convaincus qu'un bon journalisme d'investigation et des informations de fond expertes sont essentiels pour un secteur culturel sain. Il n'y a pas toujours l'espace et le temps pour cela. Culture Press veut fournir cet espace et ce temps, et les rendre accessibles à tous GRATUITEMENT ! Que tu sois riche ou pauvre. Merci à dons Grâce à des lecteurs comme toi, nous pouvons continuer à exister. C'est ainsi que Culture Press existe depuis 2009 !

Tu peux aussi Devenir membreEt transforme ton don unique en un soutien durable !

Wijbrand Schaap

Journaliste culturel depuis 1996. A travaillé comme critique de théâtre, chroniqueur et reporter pour Algemeen Dagblad, Utrechts Nieuwsblad, Rotterdams Dagblad, Parool et des journaux régionaux par l'intermédiaire d'Associated Press Services. Interviews pour TheaterMaker, Theatererkrant Magazine, Ons Erfdeel, Boekman. Auteur de podcasts, il aime expérimenter les nouveaux médias. Culture Press est l'enfant que j'ai mis au monde en 2009. Partenaire de vie de Suzanne Brink Colocataire d'Edje, Fonzie et Rufus. Cherche et trouve-moi sur Mastodon.Voir les messages de l'auteur

Petites adhésions
175 / 12 Maanden
Surtout pour les organisations dont le chiffre d'affaires ou la subvention est inférieur à 250 000 par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
5 abonnements d'essai à la lettre d'information
Tous nos podcasts
Donne ton avis sur nos politiques
Connaître les finances de l'entreprise
Archives exclusives
Publie toi-même des communiqués de presse
Propre compte mastodonte sur notre instance
Nombreux membres
360 / Jaar
Voor culturele organisaties
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
10 abonnements d'essai à la lettre d'information
Tous nos podcasts
Participe
Connaître les finances de l'entreprise
Archives exclusives
Publie toi-même des communiqués de presse
Propre compte mastodonte sur notre instance
Collaboration
Adhésion privée
50 / Jaar
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Donne ton avis sur nos politiques
Connaître les finances de l'entreprise
Archives exclusives
Propre compte mastodonte sur notre instance
fr_FRFrançais