Aller au contenu

31e édition du Festival du film néerlandais - Cinéma ou iconoclasme

Le cinéma classique survivra-t-il à l'iconoclasme numérique du futur ? La question n'est pas nouvelle mais se réveille en voyant le programme du Netherlands Film Festival, qui s'ouvre ce soir avec . Le gang d'Oss Par André van Duren.

Place ce film d'ouverture à côté de IconoclasteTu verras ce que je veux dire en regardant ce film, qui est le thème principal du festival. Le drame policier historique de Van Duren est du cinéma classique et dur, avec même des accents brechtiens ici et là. D'apparence authentique, il s'inspire d'un pan plutôt méconnu et sinistre de l'histoire néerlandaise, avec une grande attention portée aux acteurs. Un cinéma qui maintient en vie les récits de notre histoire. Un langage cinématographique classique et universel.

Si l'on en croit les rédacteurs du festival, tout cela est sur le point de changer. L'avenir, que l'on peut déjà voir et expérimenter au NFF, appartient aux iPads, à la 3D, à la vidéo en continu et aux films interactifs. Les futurologues prédisent que nous raconterons nos histoires d'une toute nouvelle manière. À la mode ? Innovantes ? S'agira-t-il d'une bataille de directions, ou le cinéma classique continuera-t-il simplement d'exister à côté de tous ces nouveaux jouets ?

Le gang d'Oss

Au moins, le site Web offre des pistes de réflexion et d'exploration iconstormonline.fr où une pléthore d'idées et d'éléments de programme sont présentés. Le plus remarquable est le projet de crowdsourcing de Paul Verhoeven, qui prévoit de réaliser un film soi-disant généré par l'utilisateur. Oui, nous aurions bien besoin d'un cinéaste convaincu dans l'avenir généré par les utilisateurs. En tout cas, il n'a pas peur de l'avenir, ce Verhoeven. Bravo !

Mais bien sûr, nous espérons aussi qu'il pourra un jour filmer cette vie de Jésus quand même. Juste, comme un cinéma passionnant, à l'ancienne.

Leo Bankersen

Leo Bankersen

Leo Bankersen écrit sur le cinéma depuis Chinatown et La nuit des morts-vivants. A longtemps travaillé en tant que journaliste cinématographique indépendant pour le GPD. Il est aujourd'hui, entre autres, l'un des collaborateurs réguliers de De Filmkrant. Aime rompre une lance pour les films pour enfants, les documentaires et les films de pays non occidentaux. Autres spécialités : les questions numériques et l'éducation cinématographique.Voir les messages de l'auteur

Adhésion privée (mois)
5 / Maand
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Propre compte mastodonte
Accès à nos archives
Petite adhésion (mois)
18 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est inférieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Publie toi-même des communiqués de presse
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Adhésion importante (mois)
36 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est supérieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Partager les communiqués de presse avec notre public
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Bulletin d'information Premium (substack)
5 abonnements d'essai
Tous nos podcasts

Les paiements sont effectués via iDeal, Paypal, carte de crédit, Bancontact ou prélèvement automatique. Si tu préfères payer manuellement, sur la base d'une facture établie à l'avance, nous facturons des frais administratifs de 10€

*Uniquement pour l'adhésion annuelle ou après 12 paiements mensuels

fr_FRFrançais