Aller au contenu

Joop Daalmeijer Erdoğan, Miranda van Kralingen Davutoğlu ?

"Que quelqu'un s'immisce dans une interprétation artistique, je trouve ça assez fort. Laissez-moi vous dire ceci : vous avez ce premier ministre en Turquie... Interférer avec quelque chose d'artistique, je trouve ça plutôt lourd." C'est ce qu'a déclaré Emil Szarkowicz, musicien et rédacteur culturel du Limbourg, lors d'une émission diffusée hier par le radiodiffuseur régional L1, Reason étant le négatif. conseils du Conseil de la Culture sur Opera Zuid, critiquant la qualité artistique de la compagnie méridionale et le double rôle de la directrice artistique et commerciale Miranda van Kralingen.

États turcs ?

Douloureux pour Opera South, douloureux pour Miranda van Kralingen ? Bien sûr. Mais les états turcs au Conseil de la Culture ? Szarkowicz suggère-t-il vraiment que le Conseil de la Culture est le jouet du président Joop Daalmeijer, qui souhaite le départ de Miranda van Kralingen ? Pense-t-il vraiment que le Conseil de la culture ne doit pas se prononcer sur le contenu artistique des entreprises subventionnées par l'État ? La tâche principale de l'organe consultatif, après tout ? Alors dissous tout le Conseil de la Culture, et ne t'occupe plus que de la gestion opérationnelle.

Il ne fait aucun doute que Szarkowicz ne veut pas dire cela de manière aussi colorée, mais cela est révélateur des premières réactions de la région à l'avis. Ne touchez pas à notre orchestre, à notre troupe de théâtre et à notre musée. Le député CDA du Limbourg, Ger Koopmans, est déjà clair : il va prochainement s'adresser au ministre Bussemaker et aux hommes politiques de La Haye pour qu'ils ne suivent pas l'avis du Conseil de la Culture sur différents points.

Koopmans ne sera pas le seul.

Le directeur intérimaire de l'Orchestre de l'Est, Bart van Meijl, fait valoir un bon point dans la même émission, indépendamment des émotions provinciales : "Le Conseil n'est pas cohérent en mettant d'abord l'accent sur les régions urbaines et en obligeant maintenant la Philharmonie Zuidnederland à choisir un terrain : soit Maastricht, soit Eindhoven." Il note : "Une institution culturelle dans la région a un impact différent de celui dans la Randstad. Je détecte encore une certaine pensée Randstad au Conseil de la culture lorsqu'il s'agit de savoir comment traiter avec les régions."

À suivre, car l'histoire montre que le lobbying des provinces et des institutions culturelles détermine souvent dans quelle mesure le Conseil est modifié ou suivi. Les comparaisons déplacées avec la Turquie, en revanche, ne le font pas.

Henri Drost

Henri Drost (1970) a étudié le néerlandais et les études américaines à Utrecht. A vendu des CD et des livres pendant des années, puis est devenu consultant en communication. Il écrit entre autres pour les magazines GPD, Metro, LOS !, De Roskam, 8weekly, Mania, hetiskoers et Cultureel Persbureau/De Dodo sur tout, mais si possible sur la musique (théâtre) et le sport. Autres spécialités : les chiffres, les États-Unis et les soins de santé. Écoute Waits et Webern, Wagner et Dylan et à peu près tout ce qui se trouve entre les deux.Voir les messages de l'auteur

Adhésion privée (mois)
5€ / Maand
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Propre compte mastodonte
Accès à nos archives
Petite adhésion (mois)
18€ / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est inférieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Publie toi-même des communiqués de presse
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Adhésion importante (mois)
36€ / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est supérieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Partager les communiqués de presse avec notre public
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Bulletin d'information Premium (substack)
5 abonnements d'essai
Tous nos podcasts

Les paiements sont effectués via iDeal, Paypal, carte de crédit, Bancontact ou prélèvement automatique. Si tu préfères payer manuellement, sur la base d'une facture établie à l'avance, nous facturons des frais administratifs de 10€

*Uniquement pour l'adhésion annuelle ou après 12 paiements mensuels

fr_FRFrançais