Aller au contenu

'Les travailleurs indépendants de la couronne sont particulièrement délaissés par les grandes institutions artistiques structurellement subventionnées'

"La crise corona met à nu certaines faiblesses du secteur culturel et créatif. Dans ce secteur le plus flexibilisé de l'économie, la coquille flexible s'est avérée être une option d'austérité facile pendant la crise corona. En conséquence, les travailleurs indépendants ont en partie dû se réfugier en dehors du secteur culturel et créatif et risquent de ne pas y revenir."

Ce que nous avons déjà entendu, vu et su est maintenant scientifiquement établi : le secteur artistique a été définitivement endommagé par la pandémie de corona. Le fait de ne pas avoir saisi suffisamment d'occasions pour indemniser correctement le nombre extrêmement élevé de travailleurs indépendants du secteur pour la perte de travail a créé une pénurie permanente de personnes dans les coulisses : travailleurs de la production, scénographes, technologues de la scène, personnes chargées des relations publiques. Le projet tant attendu de deuxième enquête de la Fondation Boekman le montre. Les résultats sont légèrement nuancés par rapport à l'étude précédente, mais restent spectaculaires.

De meilleurs résultats

C'est dans les arts du spectacle que Corona a été le plus durement touché, les arts visuels venant juste derrière, bien que le terme "bon" soit délicat dans ce contexte. Boekman déclare : "Les indépendants du secteur culturel et créatif - à quelques exceptions près parmi les organisations principalement petites et moyennes - ont peu bénéficié des mesures de soutien génériques et spécifiques. Entre 2019 et 2021, les organisations culturelles ont réduit les charges des travailleurs indépendants quatre fois plus que celles du personnel salarié (20% contre 5%)."

Ce qui frappe ici, c'est que les grands clubs structurellement subventionnés ont fait le moins pour les plus faibles : "La plupart des organisations obtiennent en fait de meilleurs résultats financiers sur l'ensemble de ces années qu'en 2019, également parce que - à l'exception des organisations dans le domaine des arts visuels et des industries créatives - elles ont, dans l'ensemble, considérablement réduit leurs charges entre 2019 et 2021." 

Les petites organisations, subventionnées ou non, prenaient mieux soin de leurs employés "gratuits". Cela rappelle à cet ancien journaliste les tournées de vœux de Noël à Capelle aan den Ijssel : dans le quartier relativement pauvre de Fluiterlaan à l'époque, les abonnés du CNR donnaient beaucoup plus de pourboires de Noël au livreur que dans le quartier relativement aisé de Merelhoven. 

L'intégralité du rapport, qui, je l'espère, fera l'objet d'une publication ultérieure, se trouve à l'adresse suivante télécharger ici.

J'apprécie cet article !

Tu es satisfait de cette histoire ? Montrez votre appréciation en faisant une petite contribution ! C'est ainsi que tu aideras à maintenir en vie le journalisme culturel indépendant. (Si tu ne vois pas de bouton ci-dessous, utilise ce lien : don!)

Faire un don en douceur
Faire un don

Pourquoi faire un don ?

Nous sommes convaincus qu'un bon journalisme d'investigation et des informations de fond expertes sont essentiels pour un secteur culturel sain. Il n'y a pas toujours l'espace et le temps pour cela. Culture Press veut fournir cet espace et ce temps, et les rendre accessibles à tous GRATUITEMENT ! Que tu sois riche ou pauvre. Merci à dons Grâce à des lecteurs comme toi, nous pouvons continuer à exister. C'est ainsi que Culture Press existe depuis 2009 !

Tu peux aussi Devenir membreEt transforme ton don unique en un soutien durable !

Wijbrand Schaap

Journaliste culturel depuis 1996. A travaillé comme critique de théâtre, chroniqueur et reporter pour Algemeen Dagblad, Utrechts Nieuwsblad, Rotterdams Dagblad, Parool et des journaux régionaux par l'intermédiaire d'Associated Press Services. Interviews pour TheaterMaker, Theatererkrant Magazine, Ons Erfdeel, Boekman. Auteur de podcasts, il aime expérimenter les nouveaux médias. Culture Press est l'enfant que j'ai mis au monde en 2009. Partenaire de vie de Suzanne Brink Colocataire d'Edje, Fonzie et Rufus. Cherche et trouve-moi sur Mastodon.Voir les messages de l'auteur

Adhésion privée (mois)
5 / Maand
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Propre compte mastodonte
Accès à nos archives
Petite adhésion (mois)
18 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est inférieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Publie toi-même des communiqués de presse
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Adhésion importante (mois)
36 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est supérieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Partager les communiqués de presse avec notre public
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Bulletin d'information Premium (substack)
5 abonnements d'essai
Tous nos podcasts

Les paiements sont effectués via iDeal, Paypal, carte de crédit, Bancontact ou prélèvement automatique. Si tu préfères payer manuellement, sur la base d'une facture établie à l'avance, nous facturons des frais administratifs de 10€

*Uniquement pour l'adhésion annuelle ou après 12 paiements mensuels

fr_FRFrançais