Aller au contenu

La vie moderne et vide de deux nomades numériques

Vivre et travailler dans une métropole en tant que nomade numérique ou professionnel créatif, sur une terrasse avec ton ordinateur portable et un latte macchiato. Un rêve pour beaucoup de gens, bien se débrouiller sur les médias sociaux. C'est de cela qu'il s'agit dans The Perfections, le court roman avec lequel Vincenzo Latronico s'est hissé sur la longlist du Premio Strega, le plus important prix littéraire italien. L'auteur a situé son histoire à Berlin, la ville où il vit et travaille lui-même.

Expatriés branchés

Les personnages principaux, Tom et Anna, sont des professionnels créatifs très branchés : ils travaillent tous les deux en freelance dans le domaine du graphisme. Beaucoup de leurs amis suivent le modèle de vie standard : emploi stable, maison, famille. Le couple n'a aucune envie d'une vie aussi prévisible et limitée, alors ils déménagent à Berlin, pour tenter leur chance en tant qu'expatriés dans cette métropole animée et libre.

Ils obtiennent un bel appartement et ont une vie sociale animée avec beaucoup d'art et de culture, d'alcool, de drogues et de délices culinaires. Le fait que leur nouveau groupe d'amis - également tous des expatriés - change constamment de composition et que les relations restent plutôt superficielles ne change pas grand-chose au début à ce "tableau parfait".

Écrivain Vincenzo Latronico ©Marcus Lieder

Mais après quelques années, de plus en plus d'amis optent pour un emploi stable, des enfants, et rentrent chez eux. Pendant ce temps, le Berlin libre et abondant est inondé par de nouveaux arrivants plus jeunes et plus riches, ce qui rend les maisons rares et fait monter les prix en flèche.

Hors de portée

Anna et Tom, désireux sans savoir exactement de quoi, veulent s'engager dans l'aide aux réfugiés, mais les organisations d'aide ne veulent que des gens qui peuvent faire quelque chose. Une nouvelle aventure à Lisbonne, puis en Sicile, se termine également par une déception. Le bonheur est toujours à leurs pieds, mais toujours juste hors de portée. Les images idéales dans la tête de Tom et Anna, tout comme les photos qu'ils affichent de leurs vies presque parfaites, ne correspondent jamais vraiment à la réalité.

Avec un œil clinique et dans un style sec et objectif, Latronico décrit la vie moderne et banale dans cette comédie de mœurs. Les personnages principaux, Anna et Tom, restent plats, ce qui est sans doute l'intention de Latronico : on a presque l'impression de regarder un documentaire sur une sorte d'animal. Une forme efficace qui reflète parfaitement le contenu : ni le lecteur ni les personnages principaux ne sont vraiment touchés. Une vie pleine et riche, et en même temps si effroyablement vide et pauvre - on pourrait en rire si elle n'était pas en même temps si désolante.

Le monde évoqué par Latronico est reconnaissable, surtout pour les Amstellodamois. Probablement conflictuel, pour ceux qui appartiennent à la catégorie des jeunes décrits. Et déconcertant, pour les autres lecteurs, qui restent avec un sentiment de malaise.

Vincenzo Latronico, Les perfections (140 p.). Traduit par Pieter van der Drift et Manon Smits. De Bezige Bij, € 21.99

La presse culturelle fonctionne différemment. C'est toi qui décides de la valeur de cette histoire !

C'est bien que tu aies lu jusqu'ici. Tu lisais déjà à l'heure qu'il est histoires de cet auteur. Montre ton appréciation avec un petit don!

don
Faire un don

Pourquoi faire un don ?

Nous sommes convaincus qu'un bon journalisme d'investigation et des informations de fond expertes sont essentiels pour un secteur culturel sain. Souvent, les journaux et les autres médias, anciens et nouveaux, n'ont ni la place ni le temps pour cela. Culture Press veut offrir cet espace et ce temps, et nous voulons qu'il en soit ainsi pour tout le monde. Que tu sois riche ou pauvre. C'est pourquoi nous voulons que ce site reste gratuit autant que possible. Cela coûte de l'argent, beaucoup d'argent. Merci à dons Grâce à des lecteurs comme vous, nous pouvons continuer à exister et nous rendre compte de l'importance que les lecteurs nous accordent. De plus, nous pensons que c'est la meilleure façon possible de garder un journalisme indépendant. C'est ainsi que Culture Press existe depuis 2009 : grâce aux lecteurs qui s'approprient ainsi un peu ce lieu indispensable !

Tu peux aussi Devenir membreEt transforme ton don unique en un soutien durable !

A Quattro Mani

Le photographe Marc Brester et le journaliste Vivian de Gier savent lire et écrire l'un avec l'autre - littéralement. En tant que partenaires de crime, ils parcourent le monde pour divers médias, pour des critiques de la meilleure littérature et des entretiens personnels avec les écrivains qui comptent. En avance sur les troupes et au-delà de l'illusion du jour.Voir les messages de l'auteur

Adhésion privée (mois)
5 / Maand
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Propre compte mastodonte
Accès à nos archives
Petite adhésion (mois)
18 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est inférieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Publie toi-même des communiqués de presse
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Adhésion importante (mois)
36 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est supérieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Partager les communiqués de presse avec notre public
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Bulletin d'information Premium (substack)
5 abonnements d'essai
Tous nos podcasts

Les paiements sont effectués via iDeal, Paypal, carte de crédit, Bancontact ou prélèvement automatique. Si tu préfères payer manuellement, sur la base d'une facture établie à l'avance, nous facturons des frais administratifs de 10€

*Uniquement pour l'adhésion annuelle ou après 12 paiements mensuels

fr_FRFrançais