Aller au contenu

Indépendant mais très agréable : le dernier roman de Gabriel García Márquez

Dix ans après la mort de l'écrivain mondialement connu Gabriel García Márquez, le roman sur lequel il travaillait lorsqu'il a quitté la vie est publié. Nous nous réunirons en août est inachevé, mais très agréable.

Décédé dans un harnais

Il est mort dans le harnais, l'auteur colombien Gabriel García Márquez. Le roman concis Nous nous réunirons en août est le livre sur lequel il travaillait lorsqu'il est décédé, le 17 avril 2004, dans sa résidence de Mexico.

García Márquez est devenu célèbre dans le monde entier pour ses romans atmosphériques, souvent magiques et réalistes, tels que Cent ans de solitudeLe colonel ne reçoit jamais de courrierChronique d'une mort annoncée et L'amour en temps de choléra. En 1982, il a reçu le prix Nobel de littérature.

Un acte délibéré de trahison

Gabo", qui souffrait de démence, a été retrouvé. Nous nous réunirons en août trop mauvais pour être publié. Mais lorsque ses fils Rodrigo et Gonzalo l'ont relu des années plus tard, ils ont également vu ses qualités. C'est donc un "acte délibéré de trahison", écrivent-ils dans la préface, que de le publier quand même - si le lecteur en est satisfait, Gabo leur accordera peut-être son pardon.

Nous nous réunirons en août se compose de quelques chapitres qui tournent autour d'Ana Magdalena Bach. Ana est une femme heureuse d'une quarantaine d'années, épouse du directeur du conservatoire Doménico, avec qui elle a deux grands enfants.

Chaque année, le 16 août, elle se rend à la dernière demeure de sa mère, enterrée sur une île des Caraïbes. Cela suit un rituel fixe chaque année : le même ferry, le même taxi, le même hôtel, les mêmes fleurs pour la tombe, le même bateau pour le retour le lendemain matin.

Jusqu'à ce que, soudainement, Ana sorte de ce schéma et vive une nuit sauvage avec un homme étrange. Dès lors, Ana aspire à ce jour et à cette nuit par an où elle peut sortir de sa peau et être quelqu'un d'autre pour une période de 24 heures. Bien sûr, cela n'est pas sans conséquences. L'île ne reste pas non plus la même. Pas même la tombe de sa mère.

Atmosphérique et évocateur

Le dernier livre de Gabo est une œuvre atmosphérique et inachevée. La psychologie des personnages, leurs motivations et leurs relations, ainsi que les conséquences de leurs actions, restent (à part quelques véritables failles) très sommaires. Mais la suggestion est toujours un outil formidable entre les mains de cet écrivain, et nombre de ses caractérisations et descriptions sont toujours justes et touchantes. Il y a donc aussi beaucoup de choses à apprécier. Rodrigo et Gonzalo peuvent dormir sur leurs deux oreilles ; ce pardon se passera bien.

Gabriel García Márquez, Nous nous réunirons en août (128 p.)
Traduit de l'espagnol par Mariolein Sabarte Belacortu
Meulenhoff, € 20.99

J'apprécie cet article !

Tu es satisfait de cette histoire ? Montrez votre appréciation en faisant une petite contribution ! C'est ainsi que tu aideras à maintenir en vie le journalisme culturel indépendant. (Si tu ne vois pas de bouton ci-dessous, utilise ce lien : don!)

Faire un don en douceur
Faire un don

Pourquoi faire un don ?

Nous sommes convaincus qu'un bon journalisme d'investigation et des informations de fond expertes sont essentiels pour un secteur culturel sain. Il n'y a pas toujours l'espace et le temps pour cela. Culture Press veut fournir cet espace et ce temps, et les rendre accessibles à tous GRATUITEMENT ! Que tu sois riche ou pauvre. Merci à dons Grâce à des lecteurs comme toi, nous pouvons continuer à exister. C'est ainsi que Culture Press existe depuis 2009 !

Tu peux aussi Devenir membreEt transforme ton don unique en un soutien durable !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A Quattro Mani

Le photographe Marc Brester et le journaliste Vivian de Gier savent lire et écrire l'un avec l'autre - littéralement. En tant que partenaires de crime, ils parcourent le monde pour divers médias, pour des critiques de la meilleure littérature et des entretiens personnels avec les écrivains qui comptent. En avance sur les troupes et au-delà de l'illusion du jour.Voir les messages de l'auteur

Adhésion privée (mois)
5 / Maand
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Propre compte mastodonte
Accès à nos archives
Petite adhésion (mois)
18 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est inférieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Publie toi-même des communiqués de presse
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Adhésion importante (mois)
36 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est supérieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Partager les communiqués de presse avec notre public
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Bulletin d'information Premium (substack)
5 abonnements d'essai
Tous nos podcasts

Les paiements sont effectués via iDeal, Paypal, carte de crédit, Bancontact ou prélèvement automatique. Si tu préfères payer manuellement, sur la base d'une facture établie à l'avance, nous facturons des frais administratifs de 10€

*Uniquement pour l'adhésion annuelle ou après 12 paiements mensuels

fr_FRFrançais