Aller au contenu

fusions

Ed Spanjaard est le nouveau chef idéal de l'Orchestre de l'Est.

Après l'annonce en janvier dernier du départ de Jan Willem de Vriend à la fin de la saison 2016/2017, l'Orchestre de l'Est a fait savoir qu'il n'était pas pressé de lui trouver un successeur. On commencerait à travailler avec des "chefs d'orchestre invités de renom". Un peu plus de six mois plus tard, quelques mois avant le départ du directeur intérimaire Bart van Meijl, un successeur était encore présenté. Que ce successeur, Ed Spanjaard, reçoive le titre de "chef d'orchestre permanent" semble surtout une question de sémantique.

Nederlandse Reisopera, Orkest van het Oosten, Consensus Vocalis ánd 600 sing-alongs donnent des leçons dans la capitale : connecting is how you do it !

Serré et tranchant comme une lame de rasoir ? Non. Mais ce n'est pas du tout le but de cet après-midi. Ici, on célèbre la fête de chanter ensemble, le résultat final étant une interprétation de l'oratorio de Haendel que tu ne voudrais pas voir sur un CD, mais qui est d'un niveau étonnamment élevé et, surtout, que tu n'aurais voulu manquer pour rien au monde. On a beaucoup écrit sur les problèmes... 

Secteur du théâtre : "Municipalités, arrêtez de construire des théâtres !".

C'est toujours bien quand quelqu'un crée un comité pour résoudre tous les problèmes. C'est ce qu'a fait le secteur du théâtre néerlandais il y a quelques mois. Sous la direction de l'ancienne ministre Guusje Ter Horst, Rinda den Besten (ancienne conseillère municipale d'Utrecht), Sadik Harchaoui (Forum) et Ryclef Rienstra (Fondation VandenEnde) ont examiné ce qui pourrait être amélioré dans la relation entre le théâtre et le... 

Bussemaker : la subvention "augmentation" est payée avec les pensions des artistes

La deuxième chambre souhaitait également savoir ce que la ministre de la Culture Bussemaker entendait exactement par ce "cash shift". Après tout, c'est grâce à ce transfert de fonds qu'elle a pu annoncer de manière festive qu'elle investirait 18 millions supplémentaires dans la culture après 2017. Dans une lettre adressée à la Chambre, la ministre vient de montrer à quel point elle sait faire preuve de créativité dans sa comptabilité. Quelques coûts... 

Pas de nouvelle fusion d'orchestres, pas de fusion de Reisopera et d'Opera Zuid

Bussemaker investit 18 millions dans les arts et un orchestre symphonique pour la pop et le jazz ajouté. Cela semble trop beau pour être vrai. Et c'est le cas. Car en échange de cet orchestre supplémentaire, deux autres orchestres seront supprimés. C'est du moins ainsi que l'on peut facilement lire la lettre du ministre. C'est en tout cas ainsi que je la lis moi aussi. Actuellement... 

Les millions provinciaux destinés à l'orchestre symphonique de la HET se sont évaporés sans résultat

Qu'est-il advenu des cinq millions qu'Overijssel a donnés à l'orchestre en 2011 pour "obtenir plus d'argent du marché" ? C'est aussi ce que s'est demandé la conseillère Van Abbema, et les réponses que la province lui a données soulèvent surtout d'autres questions. Ce qui est tout à fait clair, c'est que la province veut garder l'orchestre quoi qu'il arrive et sans aucune fusion 

Défaut de supervision à l'orchestre symphonique de la HET : un drame qui aurait pu être évité

L'orchestre symphonique de la HET n'a plus d'argent. Malgré tous les millions supplémentaires de la province et après des années d'amortissement de tonnes de réserves générales, la fin est en vue. C'est pourquoi l'orchestre supprime des concerts, sera moins présent dans les théâtres de Deventer et de Zwolle, arrête les enregistrements de CD et évite toute représentation risquée. Pour garder le... 

Un miroir depuis le banc : 12 leçons indispensables pour les spécialistes du marketing culturel.

Depuis que l'Uitmarkt d'Amsterdam n'est plus géré par l'Uitburo mais par une fondation distincte, les choses sont devenues un peu plus commerciales. La foire aux dépliants avec orchestre qui est devenue l'ouverture nationale de la saison culturelle au cours des dernières décennies doit le faire. Le gouvernement trouve l'art effrayant depuis un certain temps, les sponsors habituels se retirent et le malaise frappe... 

8 millions d'euros pour le développement des talents, mais 4 problèmes difficiles subsistent

La ministre de la culture Jet Bussemaker peut à nouveau rattraper les ravages culturels causés par son prédécesseur Halbe Zijlstra. Comme promis précédemment, de l'argent sera libéré pour le développement des talents. C'était une demande de la chambre et un souhait du pays. Sommes-nous heureux ? Bien sûr. Bien qu'heureux, il y a aussi quelques points qui restent gênants. [Tweet "1 Développe... 

Le secteur des musées est en pleine effervescence avec des initiatives de collaboration, mais il veut continuer à faire les choses par lui-même

Un communiqué de presse enthousiaste en période de vents contraires sévères. Il appelle à une réflexion plus approfondie. Vendredi dernier, une enquête sur l'état de la coopération dans le monde des musées néerlandais a été présentée. Après tout, la coopération devrait être de Ministre Bussemaker et membre du Conseil de la Culture. C'est donc bien que les choses se passent déjà bien. Pouvons-nous revenir à des choses amusantes.

Le CNRC ne compte pas bien : ce ne sont pas 11, mais au moins 34 groupes qui ont été supprimés en raison des coupes budgétaires.

D'après NRC Handelsblad werden de bezuinigingen op cultuur voor ‘slechts’ 11 theaterinstellingen fataal. Zij gaan hierbij uit van groepen die zichzelf daadwerkelijk opgeheven hebben. In hun overzicht zien zij echter de gezelschappen die zich vrijwillig hebben opgeheven door te fuseren met een ander gezelschap over het hoofd. Daarnaast zijn er een aantal instellingen die zichzelf al voor de nieuwe ronde hebben opgeheven, omdat al duidelijk was dat ze geen geld zouden krijgen. Rekenen we die wel mee, komen we op zeker 34 gezelschappen. Dat is nu al 25% van het aanbod van vóór de bezuinigingen.

Halbe Zijlstra est entré dans l'histoire.

Na de presentatie van de Rotterdamse en Haagse kunstadviezen, en een paar dagen tot weken voor de harde oordelen van de Raad voor Cultuur, en een paar maanden voor de vernietigende rapporten van het Fonds Podiumkunsten, begint duidelijk te worden hoe ingrijpend de Nederlandse cultuursector geraakt wordt

Augmentation des "titres de vœux" dans les actualités artistiques autour des demandes de subventions.

Les dernières possibilités de demandes de subventions pour 2013 et au-delà ont pris fin aujourd'hui. De nombreuses fusions ont été annoncées, de nouvelles collaborations, des délocalisations très médiatisées (Amsterdam notamment se vide). De nombreux médias artistiques diffusent désormais également des informations sur ces projets. Des nouvelles qui sont souvent présentées comme des faits, alors que dans la quasi-totalité des cas, il s'agit de souhaits. Les candidatures sont encore moins nombreuses que jamais... 

La fièvre des fusions culturelles pourrait avoir de graves conséquences

À Amsterdam, le Holland Festival, le Theaterfestival, le Toneelgroep Amsterdam et quelques autres clubs vont "travailler en étroite collaboration". À La Haye, cela s'applique à Het Nationale Toneel et à la maison de théâtre pour jeunes Stella Den Haag, tandis qu'à Rotterdam...

Liverpool GGD économise des millions sur les antidépresseurs grâce à la philharmonie locale

Cela permet au GGD de Liverpool d'économiser des millions sur la distribution d'antidépresseurs. Et cela ne leur coûte qu'une tonne et demie. Ils dépensent autant en engageant des musiciens de l'orchestre philharmonique royal de Liverpool pour des ateliers dans des cliniques de toxicomanie. Pas de prêche idéaliste, donc, comme dans les innombrables colonnes et réactions à la coupure culturelle de Halbes, mais de la pécune dure et des effets prouvés. En Angleterre,... 

La "bataille des orchestres" commence avec le changement de nom de l'Orchestre de l'Est Orchestre symphonique des Pays-Bas

Les Pays-Bas ont un nouvel orchestre : l'Orchestre symphonique néerlandais. Du moins, il n'a de nouveau que le nom. L'Orkest van het Oosten ne semble pas attendre d'éventuelles fusions forcées et revendique déjà sa position d'orchestre national en dehors de la Randstad grâce à ce changement de nom frappant qui a été annoncé aujourd'hui avant le début d'un concert avec les frères Jussen.

Opinion : 'Laisse Joop van den Ende prendre le ballet classique sous son aile, fusionner le Nederlands Dans Theater, le Nationale Ballet et le Scapino Ballet.'

C'était prévisible. Maintenant que le Conseil de la Culture a donné son feu vert au secrétaire d'État pour des coupes massives et très profondes dans le domaine de la danse, les premiers communiqués de presse apparaissent avec les réactions indignées. Le Ballet national et le Nederlands Dans Theater se sentent lésés : "Comment

Le comité de visite des orchestres néerlandais met les talons : "Cher Monsieur Zijlstra, la culture est un élément essentiel de la civilisation !"

"Cher Monsieur Zijlstra, la culture est un élément essentiel de la civilisation. Elle contribue à la cohésion sociale et à la croissance économique. Les orchestres néerlandais peuvent apporter une contribution majeure, ce qui, soit dit en passant, n'est pas synonyme de tout maintenir en l'état." Contrairement à la "Table des Six", le salon de discussion de six bobos des arts qui, dans leur enthousiasme à propos d'une entrée à... 

Rutteleaks 4 sur les orchestres : "Fusions Brabants Orkest et Limburg Symphony Orchestra, Gelders Orkest et Orkest v.h. Oosten, Residentie Orkest et RphO".

Bien sûr que nous sommes terriblement maltraités. Par le fumeur à la chaîne qui tousse et qui porte un trench-coat sur le parking de La Haye. Y a-t-il un plan plus vaste derrière tout cela ? Nous n'en savons rien, mais ce sera clair le 23 mai. Qu'il en soit ainsi. D'ici là, nous ne pouvons rien faire d'autre que d'écrire servilement ce que l'oracle toussant nous crache. Eh bien : nous le savions déjà... 

Adhésion privée (mois)
5 / Maand
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Propre compte mastodonte
Accès à nos archives
Petite adhésion (mois)
18 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est inférieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Publie toi-même des communiqués de presse
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Adhésion importante (mois)
36 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est supérieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Partager les communiqués de presse avec notre public
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Bulletin d'information Premium (substack)
5 abonnements d'essai
Tous nos podcasts

Les paiements sont effectués via iDeal, Paypal, carte de crédit, Bancontact ou prélèvement automatique. Si tu préfères payer manuellement, sur la base d'une facture établie à l'avance, nous facturons des frais administratifs de 10€

*Uniquement pour l'adhésion annuelle ou après 12 paiements mensuels

fr_FRFrançais