Aller au contenu

Wagner

Le Holland Festival a célébré les arts vivants à l'heure de Corona

La 74e édition du Holland Festival s'est clôturée le week-end dernier avec les spectacles Transverse Orientation de Dimitris Papaioannou, Age of Rage d'ITA-Ensemble et Pierrot Lunaire de Marlene Monteiro Freitas. Le festival a collaboré avec deux artistes associés, le compositeur japonais Ryuichi Sakamoto et la créatrice de théâtre franco-autrichienne Gisèle Vienne. Vingt-trois compagnies ont joué cent onze représentations en vingt-cinq jours. Le festival a présenté sept premières mondiales et coproduit onze... 

Ine Aya : La visite d'État de Wodan à Kalimantan soulève pas mal de questions #HF21

Après trois siècles d'oppression et d'exploitation coloniales, l'heure de la revanche a sonné. Cependant, nous, la progéniture de la marine qui est venue chercher des noix de muscade là-bas, ne sommes pas très doués pour cela. Car nous revenons en Indonésie avec le tourisme de masse, les teinturiers de vêtements bon marché et les multinationales comme Unilever. Nous ne faisons pas grand-chose d'autre que d'assécher davantage l'endroit. Économiquement, mais aussi culturellement. Cela peut faire l'objet... 

Le Holland Festival présente un programme évolutif : Il était temps.  

Une promenade nocturne où, pour une fois, il ne s'agit pas de se parler, ni d'exercer les muscles, mais d'être très conscient de l'endroit où l'on se trouve. La pleine conscience comme expérience théâtrale, donc, et si tout le coronographe reste contre nous, la seule partie du Festival de Hollande qui peut se poursuivre en direct grâce à une distance suffisante et à l'extérieur. Il faut que ce soit aussi grave... 

Retrospect Opera présente Fête Galante d'Ethel Smyth, injustement oubliée - Achète ce CD !

'Si je n'avais pas possédé trois choses sans rapport avec la musique, j'aurais péri très tôt de solitude et de désillusion', écrit Ethel Smyth (1858-1944) à l'âge de 60 ans. Ces trois choses étaient : 'une santé de fer, un esprit combatif distinct et un revenu modeste mais indépendant'. Alors qu'au XIXe siècle, les femmes étaient condamnées à composer... 

L'Orfeo : ce spectacle magnifique mérite une tournée internationale !

La nouvelle production de L'Orfeo par De Nederlandse Reisopera et Opera2Day est une forme de théâtre total devant laquelle Wagner se serait léché les doigts. Dans sa mise en scène, Monique Wagemakers fait du chant, de la danse, de la musique, des costumes et des décors un tout indissociable. Le spectacle est irrésistible, poétique et enchanteur et s'inscrit parfaitement dans le langage stylisé avec lequel Monteverdi, en 1607, a présenté le... 

Jimi Hendrix et Hlengiwe Lushaba : union céleste dans un requiem pour la liberté du Congo

Hlengiwe Lushaba, souviens-toi de ce nom. Cette chanteuse sud-africaine chante les pavés de la rue pendant les leçons de Sur trace le Dinozord. Elle le fait avec une voix qui va du falsetto grinçant au soprano plein de Wagner, même si ce terme sera encore une fois mal ressenti par les tireurs de sharps classiques. Mais de quoi s'agit-il ? Hlengiwe Lushaba s'en moque, car... 

Tannhäuser au DNO : pas du théâtre de metteur en scène, mais un regard subtil sur l'hypocrisie entourant l'amour courtois et l'amour terrestre.

Une pétition a récemment été lancée pour le rétablissement de l'accréditation presse d'Olivier Keegel par l'Opéra national. Les cartes de presse lui ont été refusées parce qu'il a fréquemment exprimé des opinions négatives sur les choix de programme de Pierre Audi sur le blog Operagazet et dans Het Parool. En outre, il a dénoncé son penchant pour le "théâtre du metteur en scène", dans lequel, selon lui, le contenu devient la proie d'un... 

Ministre Van Engelshoven : 'CaDance est un cadeau'. Blâme-la.

Des hauts et des bas dès la soirée d'ouverture de CaDance, le festival de danse contemporaine. De la longue danse qui fait frissonner les orteils au drame qui monte à l'assaut du ciel. Points forts : la danseuse Sammie Hermans et toute la troupe Mom:Me. Le directeur artistique de Crushing New, Stacz Wilhelm, en présence du ministre lors de son discours d'ouverture, nomme les dures années d'austérité depuis 2013. La soi-disant évidence de l'art qu'il veut... 

Leçons d'amour et de violence : la musique rayonnante ne parvient pas à déclencher un drame glacial au @hollandfestival.

'L'amour est un poison' chante Mortimer au roi dans la première scène de Leçons d'amour et de violence. Le conseiller militaire dénonce sa relation avec Gaveston, qu'il a comblé de faveurs alors que ses sujets souffraient de la faim. 'Ne m'ennuie pas avec le prix du pain' riposte le roi. Plutôt que de s'inquiéter, il régale son amant de poésie et de musique.... 

Guy Coolen à propos d'Operadagen Rotterdam : "Nous nous considérons comme un festival de bluff".

Si Mahomet ne vient pas à la montagne, la montagne viendra à Mahomet", pensait-on à Operadagen Rotterdam. Au début de l'année, la Nederlandse Reisopera, basée à Enschede, a fait une présentation à la presse au Carré. Cette fois, les Rotterdamois se sont rendus dans la capitale. Le directeur artistique Guy Coolen et le dramaturge Tobias Kokkelmans ont expliqué à un groupe de journalistes triés sur le volet ce qui attendait le public du 18 au 27 mai,... 

L'orchestre symphonique de la ville de Birmingham joue Fires de Raminta Šerkšnytė

L'orchestre symphonique de la ville de Birmingham arrive dans notre pays. Le lundi 9 avril, ils donneront un concert au TivoliVredenburg Utrecht sous la direction de leur jeune chef d'orchestre Mirga Gražinytė-Tyla. Ils joueront de la musique de Wagner, Debussy et Beethoven, un programme assez standard à première vue. Mais heureusement, la Lituanienne Gražinytė-Tyla apporte une pièce de sa compatriote Raminta Šerkšnytė. Qui a écrit Fires... 

Karlheinz Stockhausen navigue vers le ciel à la Pentecôte

L'année dernière, une petite émeute a éclaté lorsque le Holland Festival a annoncé qu'il montait un projet à grande échelle en 2019 autour de l'opéra Light de Karlheinz Stockhausen. Les haineux de la musique moderne ont crié au meurtre bleu, car qui attend le grincement sinistre de l'orfèvre allemand ? Pourtant, une course dans les charts s'est immédiatement ensuivie. Même après sa mort... 

La culture en dehors de la Randstad : la lutte d'Amersfoort

Peintures déplacées par Armando. Des artistes qui fuient la ville. Un pot de fer-blanc qui a apporté un désastre financier et des festivals d'été qui attirent des dizaines de milliers de visiteurs chaque année. Et tu pensais qu'Amersfoort était ennuyeuse ? Une note de bas de page le long de l'autoroute A1 ? Oublie ça. Laisse-moi te parler de cette ville qui se débat avec son identité culturelle. Une histoire en dix-huit impressions. Paysage coupable Dans sa jeunesse... 

Pourquoi j'aime que le Holland Festival programme "Aus Licht" de Stockhausen.

Vers la fin de l'année, nous sommes inondés de listes. Les meilleurs CD, les meilleurs livres, les spectacles que tu n'aurais pas dû manquer, etc. Dans cette mer de choix de critiques et autres faiseurs d'opinion, un billet se démarque, celui du critique d'opéra Olivier Keegel. Il a lancé une véritable pétition pour empêcher que 'Aus Licht' de Karlheinz Stockhausen soit joué en juin 2019,... 

Sept spectacles que tu aurais aimé voir en 2016 (mais ne perds pas espoir).

À La Haye, ils pensent que c'est une perte d'argent. Laisse-les faire. Voici sept spectacles qui valaient largement "ce péché". Mona, Ariane, Mariken, mais aussi du théâtre de cirque à couper le souffle, un mariage secret, une satire qui transcende les genres et le plus grand décor de tous les temps. Mona, NTJong (théâtre/drame pour jeunes) 1. C'est le plus grand écueil de l'indication d'âge dans les représentations théâtrales. Mets 6+ et tu... 

Les décors volent la vedette à Parsifal de l'Opéra national

La basse autrichienne Günther Groissböck a reçu les plus gros applaudissements dans Parsifal le jeudi 15 décembre, pour son rôle de Gurnemanz. La soprano russe Elena Pankratova est arrivée juste derrière. Elle a signé pour la partie vocale de Kundry, qui a pris forme sur scène en la personne de l'assistante de direction Astrid van den Akker. Cependant, à en juger par les applaudissements assourdissants, c'est le public qui... 

Arrête de te plaindre du vieillissement du public des concerts classiques.

Le week-end dernier, j'ai assisté à un café-concert de la compagnie baroque The Continuo Company. À 53 ans, j'étais l'un des plus jeunes visiteurs. Autour de moi, des visages ridés et des cheveux gris. J'entends de plus en plus souvent dire que le vieillissement du public de la musique classique est un problème. Je pense que c'est une grosse bêtise et je suis de plus en plus agacé par cette... 

Ariadne auf Naxos par la Nederlandse Reisopera entre dans l'histoire.

Nombreux sont les metteurs en scène qui ne savent plus où donner de la tête lorsqu'il s'agit d'Ariadne auf Naxos de Strauss. Ce n'est pas surprenant. Dans le prologue, qui dure environ trois quarts d'heure, le compositeur apprend, par l'intermédiaire du "Haushoffmeister" de l'homme le plus riche de Vienne, qu'il est censé jouer son opera buffa en même temps que l'opera seria de la troupe de danse de Zerbinetta...., qui s'apparente à la commedia dell'arte. 

Les 5 concerts à ne pas manquer à Musica Sacra

L'année dernière, le festival artistique Musica Sacra avait pour thème "la route", inspiré par les nombreux chemins de pèlerinage qui mènent aux lieux saints. Cette année, Maastricht s'intéresse au "sacrifice de l'amour". À première vue, un thème anachronique, qui semble en contradiction avec les sentiments de notre société actuelle. L'agression contre les demandeurs d'asile, la recherche impitoyable du profit par... 

Image publicitaire Eyes Wide Shut par Toneelgroep Maastricht, Photo : Stefan van Fleteren

Eyes Wide Shut : pourquoi le "roman de rêve" de Schnitzler est toujours le meilleur à lire.

Eind deze maand komt Toneelgroep Maastricht met ‘Eyes wide shut’. Het toneelstuk is een bewerking van de gelijknamige film van Stanley Kubrick. Die werd op zijn beurt geïnspireerd door ‘Droomnovelle’ van Arthur Schnitzler. Het boek verscheen negentig jaar geleden en zorgde voor een boel ophef. Seksuele lading In de loop der jaren zijn heel wat literatuurstudies aan Droomnovelle gewijd. Maar wat heeft… 

Ed Spanjaard est le nouveau chef idéal de l'Orchestre de l'Est.

Après l'annonce en janvier dernier du départ de Jan Willem de Vriend à la fin de la saison 2016/2017, l'Orchestre de l'Est a fait savoir qu'il n'était pas pressé de lui trouver un successeur. On commencerait à travailler avec des "chefs d'orchestre invités de renom". Un peu plus de six mois plus tard, quelques mois avant le départ du directeur intérimaire Bart van Meijl, un successeur était encore présenté. Que ce successeur, Ed Spanjaard, reçoive le titre de "chef d'orchestre permanent" semble surtout une question de sémantique.

Concert du jubilé #DNO : des muscles inutilement gonflés

Je me sens floué", a déclaré l'homme à côté de moi lorsque nous avons quitté l'auditorium entre dix heures et neuf heures et demie. Il avait fait tout le chemin depuis Tilburg jusqu'au Stopera pour assister au concert qui a clôturé le 50e anniversaire de l'opéra national le mercredi 29 juin. Cela me prendra encore plus de temps que le concert n'en a duré, entracte compris", a-t-il grommelé. Il n'avait d'ailleurs pas grand-chose à dire sur l'offre elle-même. Et ce, alors qu'autour de nous, le public était debout sur son siège pour acclamer la soprano de renommée internationale Eva-Maria Westbroek.

Ceci est plus qu'un compte-rendu de l'ouverture du Holland Festival.

Le samedi 4 juin 2016, j'ai assisté à l'ouverture royale du Holland Festival et j'ai pu assister à . pas de commentaire Je n'ai pas pu écrire sur ce sujet, car j'étais assis au premier rang du Stadsschouwburg d'Amsterdam. Comme la scène était surélevée, je regardais contre un mur noir, au-dessus duquel on ne voyait que les acteurs de face. L'arrière et la moitié inférieure de la scène m'échappaient complètement.

Moi a écrit que surLe Festival de Hollande m'a généreusement offert la possibilité d'assister à nouveau à la représentation, à une meilleure place. En même temps, les organisateurs m'ont dit que les trois premiers rangs du Stadsschouwburg seraient compensés lors de cette représentation. Je suis donc allée à Amsterdam une fois de plus, le lundi 6 juin.

Avant la représentation, alors que je ne mangeais pas un hamburger noirci au restaurant du théâtre Stanislavski, j'ai appris par les personnes soignées de la petite table à côté de moi que les places de devant étaient proposées à un tarif fortement réduit, et que les personnes comme eux qui avaient déjà acheté des billets avaient le choix de se faire ainsi rembourser partiellement ou de s'inscrire sur la liste d'attente pour une place avec de meilleures lignes de vue. Je ne sais pas s'ils ont finalement réussi à obtenir l'une des places avec une meilleure visibilité. Le spectacle

Joost Galema sur l'écriture en tant que marin et chanteur d'opéra Bastiaan Everink

Joost Galema, journalist en programmamaker, werd op een dag gebeld door Bastiaan Everink. De bariton en ex-marinier wilde een boek maken over zijn persoonlijke strijd en hoe muziek zijn leven verandert. Omdat hij geen schrijver was, ging hij op zoek naar een ghostwriter. Joost was de derde op zijn lijst. Een paar dagen later stond Bastiaan in de Hilversumse woonkamer van Joost zijn verhaal te vertellen. De zanger had het over mariniers, overleving, geweld, Irak, de muziek van Wagner en een zoektocht. Geen eendimensionale kroniek, vond Joost en hij besloot met Bastiaan aan de slag te gaan. Na drie jaar

Mayke Nas remporte le prix de composition : "Je ne veux pas de peur, je veux de l'aventure".

Le grand-père Louis Toebosch était un organiste et un compositeur célèbre. Sa fille - sa tante - Moniek est une artiste et une interprète tout aussi célèbre ; sa mère est professeur de flûte à bec, son père est fou de Mozart : "Quand j'ai quitté la maison, je n'entendais plus ni flûte à bec ni Mozart ! Mayke Nas (Voorschoten, 1972) n'est pas étrangère au fait de faire de la musique et de composer. Ce faisant, elle aime éviter les sentiers battus et... 

Adhésion privée (mois)
5 / Maand
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Propre compte mastodonte
Accès à nos archives
Petite adhésion (mois)
18 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est inférieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Publie toi-même des communiqués de presse
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Adhésion importante (mois)
36 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est supérieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Partager les communiqués de presse avec notre public
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Bulletin d'information Premium (substack)
5 abonnements d'essai
Tous nos podcasts

Les paiements sont effectués via iDeal, Paypal, carte de crédit, Bancontact ou prélèvement automatique. Si tu préfères payer manuellement, sur la base d'une facture établie à l'avance, nous facturons des frais administratifs de 10€

*Uniquement pour l'adhésion annuelle ou après 12 paiements mensuels

fr_FRFrançais