Aller au contenu

évaluateurs

La "vie bizarre" de Jef Last, le joueur polyvalent, n'est pas terminée.

Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux. Cette déclaration est encore fraîche dans les mémoires après le meurtre dans la Lange Leidse Dwarsstraat, comme un mantra à la gloire de Peter R de Vries, de son intrépidité, de son anticonformisme, de sa droiture et de son honnêteté. Cette même affirmation saute aux yeux dès les premiers paragraphes de l'introduction à la biographie du poète Jef Last, écrite par Rudi Wester.1.... 

Nerd podcast 14 : Ces deux critiques sont étonnamment d'accord sur le théâtre catholique, le Holland Festival, l'ITA et l'été à venir.

Nous avons un jour commencé cette série parce que nous sommes horriblement en désaccord sur certaines choses, mais dans la pratique, les choses se passent différemment. Dans l'épisode 14 de cette fascinante série de conversations d'initiés sur le théâtre et le reste, nous parlons de quelques représentations du Holland Festival et envisageons l'été du festival. Il s'avère que le... 

Tu ne peux vraiment découvrir la magie d'un acteur que lorsque tu y assistes en direct. 

Un jour de 2022, si tu le peux encore, je t'en prie, va dans un théâtre où tu pourras voir "La tristesse est la chose avec des plumes". Là, tu pourras regarder et écouter le talent phénoménal de Jesse Mensah - s'il n'a pas gagné le concours de la chanson d'ici là - et vivre la magie qui colle à Jacob Derwig. Oublie, avant cela... 

Marijn Lems : 'J'écris pour les gens qui ne craignent pas l'aventure dans l'art.'

Plus de 1 500 heures ont été passées par la critique de théâtre Marijn Lems l'année dernière dans les théâtres, devant la télévision et, surtout, avec les jeux. C'est beaucoup de temps et cela soulève des questions. Des questions notamment sur la façon dont tu organises ton temps en tant que journaliste, et comment tu le partages entre regarder de l'art pour le travail et ce que nous appellerons la "vie normale". C'est ce dont parle ce podcast, pendant un peu moins de trois quarts d'heure.

Opinion députés Culture : "Pour la culture, règle la navigation un peu plus souvent sur les Pays-Bas orientaux !

La nouvelle année commence souvent par des prises de conscience et des résolutions. Une réflexion critique peut alors s'avérer utile. Nous avons donc été ravis de lire le Volkskrant du 2 janvier, dans lequel le chroniqueur et critique de théâtre Merlijn Kerkhof conclut qu'en 2020, il veut profiter un peu plus souvent de tout ce que les Pays-Bas ont à offrir en matière de culture en dehors de 020. Et ce n'est que justice,... 

Pourquoi je suis soudainement très favorable à la musique en direct dans toute représentation théâtrale.

Je suis allée à Rotterdam Zuid pour voir Shakespeare. La pièce s'appelait Cléopâtre et quelqu'un avait essayé d'en faire un manifeste féministe. C'est un peu comme faire sauter un rhinocéros dans un cerceau : le barde britannique se rapporte au féminisme comme Thierry Baudet à Greta Thunberg. Cela n'avait donc pas réussi, et le critique de... 

À la fin, nous partons tous. Pourquoi "Fall" de Boukje Schweigman est irrésistible. 

Le monde de Boukje Schweigman est passionnant, mais jamais mortel. Qu'elle réalise une performance expérientielle dans un lieu magnifique lors d'un festival d'été, ou qu'elle adopte une approche plus artistique dans les pièces qu'elle monte pour les théâtres : vous ne voyez que des gens sympathiques. Même dans Val, sa dernière pièce. On y voit beaucoup de gens gentils qui tombent. Tomber profondément, parfois.... 

Petra Gerritsen va à un concert presque tous les soirs de congé. Tu es avec ton propre groupe. Mais c'est si grave que ça ?

'Je travaille cinq nuits par semaine et je dois donc me renseigner précisément pour savoir quand je peux aller à un concert. Parfois, je prends des congés pour cela. Et puis il arrive qu'on me dise : "hé, tu vas déjà à nouveau à un concert ?", et je réponds : "bien sûr que je vais encore à un concert". Mais je ne pense pas que ce soit extrême non plus.' Petra Gerritsen est experte en processus 

New York Dance Theatre of Harlem

À New York avec deux chorégraphes néerlandais. 'Tellement rafraîchissant et différent de tout ce que nous avons fait ces dernières années.'

Entre les bâtiments, des traînées de soleil envahissent les rues sans fin. Les taxis jaunes accentuent la scène colorée et vibrante des rues qui ressemblent à des sucres d'orge. De chaque côté, d'innombrables étages et fenêtres s'élèvent vers le ciel. À l'un de ces étages de la 42e rue, le Dance Theatre of Harlem répète les dernières scènes de Balamouk, une nouvelle création d'Annabelle Lopez Ochoa. Qui est aussi... 

Pour que tu ne quittes plus jamais Den Bosch (pourquoi les vacances dans ton propre pays peuvent être amusantes).

J'aimerais connaître ton interprétation du regard de la cover girl sur le programme du Theatre Festival Boulevard. C'est peut-être une projection, mais je vois un désespoir un peu accablé dans ces yeux, dont les sourcils ont été remplacés par deux arcs de St John's placés de façon ludique, ci-dessus : Den Bosch sur mon esprit. Par où commencer, surtout. Dans le livre, surtout l'abondance. Conçu en verre... 

La critique d'art à l'heure de Facebook et de Blendle. (Un guide de survie.)

Lors d'une discussion (sur facebook, où d'autre) sur le départ de NRC Handelsblad de Blendle, un rédacteur de ce journal a fait des remarques très désobligeantes sur un lecteur qui avait payé 30 cents pour l'un de ses articles. Dans un article récent sur Frankwatching, un expert a conclu que le journalisme d'investigation ne pourrait survivre que si nous commencions à subventionner les journaux..... 

Joris Smit dans Tasso, photo Kurt van der Elst

Joris Smit sur Tasso et Jeanne d'Arc : pas de théâtre qui met le public au lit.

Le National Theatre joue Jeanne d'Arc de Friedrich Schiller et reprend simultanément Tasso de Johann Goethe. Joris Smit joue dans les deux pièces, et même dans le rôle-titre de Tasso. Nous lui parlons des romantiques allemands, de Sallie Harmsen, du Théâtre national nouveau genre et de l'importance de se mettre à plat ventre. Tasso et Jeanne, Goethe et Schiller. Le romantisme allemand est-il... 

Marcel Möring : "Ce n'est que dans mon bureau que je me sens chez moi

L'écrivain Marcel Möring a connu un départ fulgurant en littérature, avec ses romans primés L'héritage de Mendel (1990), Het grote verlangen (1992) et In Babylon (1997). Mais lorsque Dis, le premier volet d'une trilogie, a été publié en 2006, les critiques littéraires se sont moqués de lui. Le deuxième volet Louteringsberg a lui aussi été majoritairement mal accueilli. Aujourd'hui, Dis apparaît... 

Pourquoi j'aime que le Holland Festival programme "Aus Licht" de Stockhausen.

Vers la fin de l'année, nous sommes inondés de listes. Les meilleurs CD, les meilleurs livres, les spectacles que tu n'aurais pas dû manquer, etc. Dans cette mer de choix de critiques et autres faiseurs d'opinion, un billet se démarque, celui du critique d'opéra Olivier Keegel. Il a lancé une véritable pétition pour empêcher que 'Aus Licht' de Karlheinz Stockhausen soit joué en juin 2019,... 

Cuisiner pour Richard III : "Bien sûr, nous nouons nos sauces avec un peu de sang".

Manger sur scène. C'est le "dîner au théâtre" classique, mais en plus excitant. Surtout si Richard III de Shakespeare est joué pendant le dessert. Toneelgroep Oostpool, la compagnie basée à Arnhem qui s'est illustrée ces dernières années par des spectacles saisissants, va encore plus loin dans l'exploration de l'expérience ultime du public. Sjim Hendrix, non seulement cuisinier, mais aussi artiste et... 

Ballet national néerlandais - Empire Noir - photo Angela Sterling A0146

Cool Britannia : une belle coalition de talents chorégraphiques britanniques

J'ai compris. Est-ce que je suis de plus en plus impressionné pendant la soirée Cool Britannia du Ballet national, il s'avère que ce n'est pas si bien que ça. Parce que les connaisseurs réagissent tièdement après. Suis-je si bête, ou sont-ils si intelligents ? En réalité, il n'y a pas grand-chose de britannique dans Cool Britannia. Sauf que les chorégraphes sont originaires de là-bas. Une évidence... 

#Reinbertbio un an après : la biographe se remémore le passé

Il était une fois une célébrité (le pianiste, compositeur et chef d'orchestre Reinbert de Leeuw), une biographe (Thea Derks) et une émeute. De Leeuw était contre la publication de sa biographie Reinbert de Leeuw : man or melody et ne le cachait pas. Dans l'émission télévisée Zomergasten (Invités d'été), il a même rejeté ce travail standard qui s'apparente à une dissertation et l'a qualifié de puff piece presque attachant. Entre-temps... 

Thijs Borsten (à gauche), brièvement actif en tant que guitariste, avec la chanteuse Tania Kross et son bassiste habituel Xander Buvelot. PHOTO MARIE-JOSE ELDERING

Thijs Borsten fait une percée avec son concept musical unique "The Challenge".

Thijs Borsten brouille les frontières. Sous le slogan "Le défi", il fait monter sur scène des artistes complètement différents. Après des années de lutte, le concept est désormais adopté par les médias et le public. Thijs a une chance de gagner ses 6 minutes de gloire à DWDD dans un avenir proche. Réunir des artistes de cultures différentes et qualifier une telle chose de "défi" ;... 

L'expérience Grindr à Berlin a été interrompue. L'artiste rencontre les limites du "théâtre de l'expérience

Quarante chambres d'hôtel sans toit, puis réentendre ta propre histoire en te voyant te refléter dans le plafond lointain. Ou encore : marcher derrière un guide dans le quartier Lombok d'Utrecht, tout en recevant une surcharge d'informations supplémentaires dans tes écouteurs. À propos de ton guide. Ou pas. Sur toi-même. Bienvenue dans l'univers de Dries Verhoeven, depuis qu'un petit... 

Prouvé : les spectateurs de théâtre recherchent la satisfaction intellectuelle et ne lisent pratiquement jamais les critiques.

Les critiques de théâtre répondent principalement à un besoin des artistes et des journalistes. Les lecteurs de journaux ne les utilisent guère. À Londres, ce phénomène a été étudié. Seuls 36 % des spectateurs de théâtre déclarent lire les critiques. Les fans accordent beaucoup plus de valeur aux conseils de leurs amis et de leur famille. Samedi dernier, au centre de débats De Balie d'Amsterdam, une discussion a eu lieu entre des créateurs de théâtre,... 

Débattre des critiques est inutile. Les lecteurs sont parfaitement capables de juger par eux-mêmes.

L'art est rapidement devenu sans importance. Les artistes ont été effectivement rejetés par les populistes comme de la racaille dépendante des subventions. Les médias ne laissent aucune occasion de minimiser les conséquences des coupes budgétaires qui s'ensuivent. Poutine est sur le point d'amener une troisième guerre mondiale en Europe. À Amsterdam, le samedi 6 septembre, trois des derniers critiques de presse quotidienne des Pays-Bas parlent aux artistes de... 

Anne est-elle trop grande pour les critiques ? 3 raisons pour lesquelles j'ai du mal à rédiger un article sur Anne

Quelqu'un a commenté sur Facebook qu'il semblait un peu étrange qu'un journal distribue des étoiles pour une pièce de théâtre basée sur Le Journal d'Anne Frank. Bien que je frémisse moi-même à l'idée de distribuer des étoiles aussi tôt pour une pièce de théâtre... Godwin faire, il y a sûrement quelque chose à faire dans La pièce et Le journal. En effet, les critiques de La pièce au journal semblent superflues. Car comment faire la critique d'une telle pièce, avec une telle histoire ? Le tapage autour de la superposition ou de l'absence de superposition, de l'aventurisme ou de l'absence d'aventurisme dans la mise en scène n'est-il pas même un peu irrévérencieux ? Voilà donc trois questions, qui m'ont amené à considérer que peut-être cela ne devrait pas être possible du tout. Critique d'Anne.

ellen edinoff

Ellen Edinoff, pionnière de la danse, a fait mûrir le monde de la danse.

Danseres Ellen Edinoff is dinsdag op 70-jarige leeftijd in haar woonplaats Amsterdam overleden. Ellen vormde samen met haar man Koert Stuyf in de  jaren ’60-’70 een uniek danspaar dat reacties in uitersten opriep. De Nederlandse danswereld werd mede dankzij hen volwassen. 

Moins de public, mais des salles plus pleines pour le @hollandfestival 2013.

69 500 visiteurs, soit au moins 5 000 de moins que les éditions précédentes, mais les salles étaient plus remplies. Avec un taux d'occupation du public de 82%, les organisateurs du Holland Festival sont satisfaits du festival 2013. Il est impossible de savoir d'ici si ce taux d'occupation plus élevé, outre le plus petit nombre de représentations (14 de moins que l'année dernière), est également dû à des salles plus petites, mais le fait que le grand Théâtre Carré, avec ses nombreuses places invendables à faible visibilité, n'ait également quasiment pas été utilisé cette année aura certainement aidé.

Adhésion privée (mois)
5 / Maand
Pour les personnes physiques et les travailleurs indépendants.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Propre compte mastodonte
Accès à nos archives
Petite adhésion (mois)
18 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est inférieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Un bulletin d'information premium
Tous nos podcasts
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Publie toi-même des communiqués de presse
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Adhésion importante (mois)
36 / Maand
Pour les institutions culturelles dont le chiffre d'affaires/subvention est supérieur à 250 000 € par an.
Pas de bannières gênantes
Une lettre d'information spéciale
Ton propre compte Mastodon
Accès aux archives
Partager les communiqués de presse avec notre public
Une attention particulière dans la couverture médiatique
Bulletin d'information Premium (substack)
5 abonnements d'essai
Tous nos podcasts

Les paiements sont effectués via iDeal, Paypal, carte de crédit, Bancontact ou prélèvement automatique. Si tu préfères payer manuellement, sur la base d'une facture établie à l'avance, nous facturons des frais administratifs de 10€

*Uniquement pour l'adhésion annuelle ou après 12 paiements mensuels

fr_FRFrançais